Porco Rosso #Film

L’annonce a fait l’effet d’une bombe : tous les films d’animation des studios Ghibli vont être mis en ligne progressivement sur la plate-forme Netflix. Si j’en ai déjà vu beaucoup, c’est l’occasion de visionner ceux que je ne connais pas.

C’est donc parti avec Porco Rosso, un Ghibli dont j’ai beaucoup entendu parler mais que je n’avais jamais vu.

L’histoire en quelques mots : Dans l’entre-deux-guerres quelque part en Italie, Marco est un aviateur qui vient en aide aux personnes en difficulté (mais pas toujours bénévolement). Il a la particularité d’avoir été transformé en cochon plusieurs années auparavant…

Porco-Rosso2

J’ai bien entendu beaucoup aimé ce film d’animation. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’humour malgré une thématique engagée, sur l’anti-militarisme.

On y retrouve d’ailleurs des éléments qui seront présents dans d’autres films comme l’ambiance méditéranéenne (Kiki la petite sorcière, Le château ambulant), la passion pour les engins volants, et les personnages féminins qui ne sont pas là pour faire potiche.

La musique m’a un peu moins marqué que pour d’autres films, mais elle n’est pas mauvaise pour autant. Si le dessin a forcément un peu vieilli, certains paysages sont vraiment splendides.

De plus, j’ai beaucoup aimé la fin. Pour conclure, j’ai passé un excellent moment !

Le père porcher – Les annales du disque-monde – Terry Pratchett #Livre

J’ai beaucoup entendu parler des annales du disque-monde. J’avais d’ailleurs acheté le premier tome il y a une bonne dizaine d’années, mais j’avais eu beaucoup de mal à démarrer ma lecture. J’ai donc voulu retenter l’expérience avec la tome du père Porcher pour les fêtes de fin d’année.

L’histoire en quelques mots : le père Porcher (celui qui emmène les cadeaux aux enfants à la fin de l’année) a disparu. Un remplaçant un peu particulier veut faire vivre la fête malgré tout, en la « personne » de la Mort.

Pere porcher

Cette fois-ci je suis allée au bout du roman, même si c’est vrai que j’ai mis presque un mois. J’ai apprécié l’histoire, il y de l’humour et on sent qu’il y a un gros travail d’écriture mais j’ai trouvé la lecture parfois un peu difficile à suivre, exigeante.  Il y avait beaucoup de personnages, et les scènes d’action étaient parfois difficiles à suivre et à se représenter.

L’histoire en elle-même est vraiment intéressante, autour des croyances et leur importance dans l’humanité.

Une bonne lecture, mais je ne pense pas acheter les autres tomes.

Au revoir janvier, bonjour février !

En janvier j’ai lu

Le mois de janvier a été moins dense en lectures… J’ai lu le cupcake cafe sous la neige de Jenny Colgan et écouté de pierre et d’os de Bérengère Cournut.

02201

Lectures en cours et à venir

Je termine ma dernière lecture hivernale : le père porcher de Terry Pratchett.

Comme je ne me suis pas inscrite à un challenge en février, je me fie à mon envie et je pense lire le second tome des aventuriers de la mer de Robin Hobb, et peut-être le restaurant de l’amour retrouvé d’Ito Ogawa.

J’ai également téléchargé le parfum de Katsu de Claire Volanges sur Audible. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre avec cette lecture, mais le résumé me faisait bien envie.

Ce bilan n’est pas très long, car peu de lectures… et peu de films regardés ! Mais je me rattrape déjà en février.

fevrier 2

Cold Winter Challenge – le bilan

Et voilà, ce challenge prévu sur deux mois est terminé. Je suis heureuse d’avoir validé le palier « Challenge tempête ».

cwc2019(2)

La magie de Noël

Ce soir je veillerai sur toi de Mary et Carol Higgins Clark. Je n’ai pas fait de chronique de ce récit assez court mais dont la dernière partie m’a laissé sur la faim. Cette lecture me permet de valider la résolution : lire un genre jamais ou peu lu.

Le cupcake cafe sous la neige de Jenny Colgan. Une bonne lecture de Noël mais un dénouement que je n’ai pas vraiment apprécié.

Flocons magiques

Asgard tomes 1 et 2 de Ralph Meyer et Xavier Dorisson. Une aventure en seulement deux tomes qui retranscrit bien la vie dans les pays nordiques. Je triche un peu pour les résolutions, l’une d’entre elle était de terminer une saga (c’est bon) mais normalement commencée depuis longtemps.

Marcher dans la neige

Mes deux lectures coup de cœur de ce challenge !

Le sommet des Dieux de Baku Yumemakura et Jirô Taniguchi. Un manga issu d’un roman très populaire au Japon qui nous emmène dans le monde de l’alpinisme. Un vrai coup de cœur à la fois pour l’esthétisme et pour le scénario. Je valide la résolution :  lire un auteur non francophone et qu’on n’avait encore jamais lu.

De pierre et d’os de Bérengère Cournut. Un voyage initiatique chez les inuits. Une très belle découverte également.

Stalactites ensanglantés

Agatha Raisin enquête : un Noël presque parfait de M.C. Beaton. J’ai découvert avec plaisir l’univers d’Agatha Raisin avec une enquête rondement menée et des personnages hauts en couleurs. Je valide ainsi la résolution : lire une autrice.

fincwc

Lors du challenge j’ai abandonné la lecture de Snowblind qui était prévue dans le menu stalactites ensanglantés. Alors que j’avais plutôt bien aimé le travail sur les personnages après la « catastrophe » il y un retournement de situation, mais qui n’a absolument aucun sens et m’a fait refermer le livre.

Je termine actuellement la lecture du Père Porcher, le vingtième tome des annales du Disque-Monde et Terry Pratchett. J’aurai peut-être pu me précipiter pour le faire rentrer dans le challenge, mais c’est une lecture que je trouve assez exigeante et que j’ai envie de savourer.

Et enfin, dernière résolution, j’ai offert un livre à Noël : Les simples de Yannick Grannec que j’espère pouvoir emprunter tant le résumé et la couverture me donnent envie !

De pierre et d’os – Bérengère Cournut #Audiolivre

Voici l’un des livres de la rentrée littéraire de l’automne 2019 qui me faisait de l’œil. Tout d’abord par sa couverture, puis par les bons retours que j’ai pu entendre. Lorsque j’ai vu qu’il était disponible en livre audio, je n’ai pas hésité !

L’histoire en quelques mots : Uqsuralik est réveillée une nuit par ses premières règles. La banquise se fend et elle se retrouve séparée de sa famille. Commence alors un long voyage pour sa survie.

pierre os

J’ai été absorbée par le récit dès les premières phrases. Je ne sais pas si c’est parce que je suis une femme, mais l’entame de l’histoire par l’arrivée des premières règles m’a touché. Ce voyage, c’est un peu la fin de l’enfance.

Nous voici donc partis pour un voyage avec le peuple inuit, sa manière d’appréhender le temps, la relation aux animaux et la nature ainsi que leur monde peuplé d’esprits.

Nous avons dans le récit des personnages forts, notamment féminins, ce qui n’est pas pour me déplaire. La définition même de la famille, et les prénoms que l’on donne, sont différents de ce que nous vivons aujourd’hui.

Je dis aujourd’hui, mais en fait nous ne savons pas vraiment dans quelle période se déroule le récit.

J’ai aussi trouvé l’audio de très bonne qualité, entre la lecture et  un univers sonore présent juste ce qu’il faut.

En bref c’est un gros coup de cœur pour ce début d’année !

Le cupcake cafe sous la neige -Jenny Colgan #Livre

Voici un livre que j’avais acheté début décembre pour son côté lecture légère avant Noël. Et la couverture m’avais tapé dans l’oeil !

L’histoire en quelques mots : Izzy travaille d’arrache-pied dans son « cupcake cafe » à l’approche des fêtes de fin d’année. Il ne manque qu’une personne, son petit ami Austin qui a trouvé du travail à New-York.

Le-Cupcake-cafe-sous-la-neige

J’ai eu un peu de mal à me mettre dans la lecture, sans doute à cause du nombre de personnages. S’il n’est pas dérangeant de ne pas avoir lu le premier tome, il faut un peu se concentrer au début !

L’histoire est agréable à lire, même si j’ai trouvé certains passages un peu caricaturaux. Je n’ai d’ailleurs pas tellement aimé le dénouement du roman (mon côté féministe sans doute). J’ai par contre bien aimé l’idée des recettes en début de chapitre ; je ne sais pas si je vais toutes les tester, car il y a à mon avis des ingrédients peu communs à trouver.

J’ai passé un bon moment, mais je ne pense pas lire le premier opus de la saga.

Le sommet des dieux, tome 1 – Baku Yumemakura et Jirô Taniguchi #Manga

Je cherchais à lire un manga sur la montagne ou l’hiver, et j’ai vu que ce titre était particulièrement bien noté. J’ai réussi à me le procurer à la bibliothèque qui l’a rapatrié d’un village voisin.

L’histoire en quelques mots : ce manga est l’adaptation d’un roman célèbre au Japon, autour de l’enquête d’un journaliste qui rencontre par hasard un alpiniste chevronné dont on avait perdu la trace.

sommet

J’ai adoré à la fois l’histoire et le dessin de ce manga. Les planches de paysages sont magnifiques, que ce soit la montagne ou les villes. Le travail d’enquête sur les personnages est passionnant, tout comme l’histoire d’un certain objet.

Je ne connais pas du tout l’alpinisme, j’ai donc appris beaucoup de choses et je reste impressionnée par ces hommes qui font du bivouac à même la roche !

L’histoire se déroule en plusieurs tomes, il y a donc beaucoup de mystères non élucidés à la fin de la lecture. Mais j’ai énormément envie de lire la suite.

Il se pourrait bien que ce soit mon coup de cœur de fin d’année !