Peau de milles bêtes – Stéphane Fert #Livre

Alors ce n’est pas vraiment mon genre littéraire de prédilection, mais je me suis laissée tenter par cette couverture mystérieuse et aux teintes automnales.

Dans ce conte nous suivons la quête d’un prince pour retrouver sa princesse, avec une ambiance à la « Peau d’Âne ».

peau1000

Je vais vous avouer m’y être prise à deux fois avant de commencer ma lecture, un peu étonnée par les dessins des premières pages. Et puis je me suis plongée dans cette lecture, qui prend des détours inattendus. Si c’est un univers de conte de fées, les thématiques sont actuelles, que je pourrai résumer avec la notion de  « libre arbitre ».

Au final ce conte est parfois assez sombre, comme lorsque vous comprendrez le sens de la peau de mille bêtes, mais il met aussi de belles valeurs en avant. Après quelques recherches, le conte revisité ne serait pas « Peau d’Âne », mais le conte « Toutes-fourrures » des frères Grimm.

Je remercie ma bibliothèque de l’avoir proposé, car je ne l’aurai pas acheté. Et si ce n’est pas mon coup de cœur de l’année, j’ai apprécié cette lecture qui m’a fait sortir de mon style de lecture habituel.

Légendes d’Alagaësia, tome 1 : La Fourchette, la Sorcière et le Dragon – Christopher Paolini #Livre

Voici sans doute le livre que j’attendais le plus pour cette rentrée ! Lorsque j’ai vu cet été que Christopher Paolini sortait un nouveau livre se déroulant dans l’univers d’Eragon, j’étais extrêmement impatiente… avant d’apprendre qu’il s’agit d’un recueil de nouvelles. Ce qui nous éloigne donc d’une nouvelle grande épopée.

L’histoire en quelques mots : nous nous retrouvons un an après la fin du la quadrilogie d’Eragon ; ce dernier travaille d’arrache-pied pour la nouvelle génération de dragons et dragonniers. Chacune des trois nouvelles est une histoire qui lui est adressée…

Le recueil débute avec un rappel des tomes précédents. Je les avais tous lus lors de leur sortie, mais force est de constater que je n’avais plus beaucoup de souvenirs de l’intrigue principale.

fosodr

J’ai trouvé les nouvelles assez inégales, que ce soit en terme d’intérêt ou de longueur. J’ai beaucoup aimé retrouver l’Alagaësia, recroiser les personnages des précédents opus, en savoir plus sur leur monde et son folklore.

S’il y a un tome 1, j’imagine qu’il y aura une suite. Il faut dire que Christopher Paolini nous laisse sur notre faim, notamment à l’issue de la première nouvelle où l’on comprend qu’il va se passer quelque chose… mais je crains que le second tome soit également un recueil de nouvelles.

Si j’ai bien aimé ma lecture, je l’ai trouvé assez courte. Je la recommande plutôt pour ceux qui ont déjà lu la saga, sinon vous allez découvrir toute l’intrigue d’Eragon dans les premières pages ; je pense aussi  que si j’ai apprécié ma lecture, c’est en partie par nostalgie.

 

Minuscule, tome 1 – Takuto Kashiki #Livre

J’ai entendu parler du manga minuscule dans de nombreux blogs et vidéos littéraires. Et j’ai tout de suite senti qu’il s’adressait particulièrement à moi…

L’histoire en quelques mots : Hakumei et Mikochi mesurent 9 cm de haut et vivent dans un tronc d’arbre. Nous allons suivre leurs aventures dans un petit monde fantastique, dans la forêt, auprès des animaux…

minus1

Minuscule touche ma fibre nostalgique, en me rappelant des dessins animés comme Bernard et Bianca, les Minipouces, ou plus récemment le très bon Arietty des studios Ghibli. C’est pour cela que je savais d’avance que ce manga mignon tout plein pouvait être pour moi.

En effet les dessins sont magnifiques, très immersifs, beaucoup plus fouillés que dans les quelques mangas que j’ai pu lire. J’aime beaucoup nos deux héroïnes, aux caractères différents mais bien trempés. Les autres personnages, dont les animaux, ne sont pas en reste.

Comme je l’avais écrit pour la papeterie Tsubaki, je trouve que les auteurs japonais ont une manière de raconter la simplicité du quotidien qui me plait particulièrement. Ici il se passe de petites aventures, mais qui m’ont malgré tout permis de m’évader le temps de la lecture.

Autre point positif, c’est un livre que j’ai pu partager avec ma fille, et ce que l’on peut dire c’est que nous avons l’une et l’autre hâte de connaître la suite !

Au revoir octobre, bonjour novembre !

Nous sommes rentrés dans le mois de novembre depuis quelques jours maintenant, place au bilan !

  • En octobre j’ai lu

Encore de belles lectures pour ce mois d’octobre ! J’ai terminé Dans la combi de Thomas Pesquet puis dévoré le premier tome des aventuriers de la mer ; deux excellentes lectures ! J’ai ensuite testé le manga Nura, le seigneur des yôkai, une lecture assez plaisante.

J’ai lu deux autres livres dont je n’ai pas encore rédigé d’article : le premier tome de Minuscule de Takuto Tashiki ainsi que la fouchette, la sorcière et le dragon, le premier tome des légendes l’Alagaësia de Christopher Paolini.

10111

  • Les livres qui ont rejoint ma bibliothèque

En octobre j’ai mis en application ma volonté de ne plus commander les livres chez Amazon. J’ai donc récupéré une commande de  livres dans une petite bibliothèque à 15 minutes de chez moi (il y avait une semaine de délais, il est vrai que je n’ai plus l’habitude). La commande comprenait les deux premiers tomes de Minuscule ainsi que la fourchette, la sorcière et le dragon.

J’ai aussi profité d’une visite dans un grand magasin « culturel » pour acheter le deuxième tome des aventuriers de la mer. Je suis donc restée assez raisonnable !

10113

  • Lectures en cours

Je termine le roman graphique Peau de mille bêtes de Stéphane Fert tout comme l’écoute de Marie et Bronia.

10112

  • Et pour novembre ?

A partir de ce mois de novembre, je vais avoir beaucoup moins de temps libre.

J’ai pour objectif de terminer le pumpkin autumn challenge avec la lecture du restaurant de l’amour retrouvé d’Ito Ogawa. Selon l’avancement je pourrai poursuivre l’une des saga commencée en octobre : les aventuriers de la mer, Nura ou Minuscule. Et peut-être aussi choisir un nouveau livre audio, car j’ai cumulé deux crédits…

  • Sur les écrans

Au début du mois d’octobre, nous avons fait une sortie au cinéma pour voir Shaun le mouton, un bon moment en famille.

Sur Netflix, j’ai terminé la seconde saison de my first, first love un drama romantique, avec une histoire somme toute assez classique, et surtout le visionnage du film Her dont j’avais beaucoup entendu parler et que j’ai beaucoup aimé. Au mois d’octobre, il y a également eu l’ajout d’Il était une fois la vie, un dessin animé hyper intéressant qui me rappelle ma jeunesse. Pour terminer j’ai découvert le film Orgueil et préjugés.

Au niveau télévision, j’ai regardé le premier épisode de la dernière vague. Je n’ai pas terminé cette mini-série de France 2, il faudrait que je le fasse avant que les épisodes ne soient plus disponibles !

Bon mois de novembre à tous !

Nura, le seigneur des Yôkai, tome 1 – Hiroshi Shiibashi #Livre

J’étais à la recherche d’un manga sur le thème des monstres pour le pumpkin autumn challenge, et je suis tombée sur le titre « Nura, le seigneur des Yôkai ». J’avais bien envie de tenter cette lecture, j’ai donc acheté les deux premiers tomes d’occasion, la série étant sortie en France entre 2011 et 2013.

L’histoire en quelques mots : Nura Rikuo est un jeune garçon qui vit avec son grand-père, un démon à la tête de nombreux Yôkai. Nura est destiné à devenir leur nouveau chef, mais ce dernier rêve plutôt d’une vie « normale » et tranquille.

nura

Je lis assez peu de mangas, je donc suis loin d’être une pointure en la matière. Mais ce qui m’a attiré, c’est tout d’abord l’univers des yôkais. Le Japon possède un bestiaire très impressionnant de monstres, que l’on retrouve dans la littérature et dans l’imagerie populaire. Cet univers est bien retranscrit dans le manga.

Au niveau du dessin, j’ai particulièrement bien aimé certaines planches, notamment celles de la vieille maison dans laquelle ils vivent. On ressent vraiment le côté « traditionnel ». Mais par moment le dessin est très fouillis avec l’accumulation de monstres. L’histoire est assez simple pour le moment, comme on peut s’y attendre pour un premier tome, le récit se met en place. Il y a pas mal de redites sur certains points, ce qui peut être un poil agaçant, et des écritures en tout tout petit ce qui n’est plus compatible avec ma vue.

Pour conclure l’histoire m’intrigue, je me demande vraiment comment vont évoluer les personnages. J’ai acheté le second tome, ce qui me permettra d’avoir un avis plus complet lorsque je l’aurai lu !

Her #Film

« Her » est un film dont l’histoire m’avait beaucoup intrigué lors de sa sortie, mais je n’avais pas pu le voir à l’époque. Le hasard fait qu’en ce moment on parle beaucoup de Joachin Phoenix  (avec le film Joker), et cet acteur est justement le premier rôle de « Her », film qui figure dans ma liste sur Netflix.

L’histoire en quelques mots : dans un futur proche, Theodore est un écrivain public que sa femme a quitté. Une nouvelle génération de systèmes d’exploitation intelligents est installé chez lui, prenant une voix de femme ; petit à petit ils vont tomber amoureux.

her

De prime abord, un homme qui tombe amoureux d’un ordinateur, cela peut prêter à sourire. Mais c’est finalement très plausible dans un monde de solitude et ultra-connecté. Les gens passent les uns à côté des autres sans interagir, chacun dans son monde. Le film est sorti en 2014, mais cinq ans plus tard nous sommes déjà dans cette configuration.

Et cette histoire j’y ai cru. Dès le début. Alors que cette voix, ce n’est a priori qu’un ordinateur !  Le personnage de Theodore est très touchant, la voix de « Samantha » (Scarlett Johanson), sublime. Sur la forme ce film est aussi très beau, tout comme la bande-son qui accompagne à merveille les personnages.

Bref, j’ai passé un excellent moment !

 

Her de Spike Jonze, disponible sur Netflix.

Les aventuriers de la mer tome 1 – Le vaisseau magique – Robin Hobb #Livre

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de fantasy, pourtant l’un de mes genres littéraires de prédilection. C’est que pour commencer une nouvelle saga, il faut généralement avoir un cerveau bien concentré pour se familiariser avec les lieux, les noms, bref pour appréhender le nouveau monde qui nous est proposé.

J’ai lu la saga de l’assassin royal de Robin Hobb il y a plusieurs années. Une série assez longue, qui m’avait accompagné pendant plusieurs années. Si je n’avais pas commencé le vaisseau magique, c’est que le thème de la mer ne m’attirait pas vraiment, et que j’avais peur d’avoir affaire à un monde un peu plus « restreint » que l’assassin royal.

L’histoire en quelques mots : dans ce premier tome nous suivons plusieurs personnages. Des membres d’une ancienne famille de Marchands de Terreville, un puissant pirate,  des serpents de mer et même  les vivenefs, vaisseaux magiques liés à leur capitaine.

vm

Ce que j’ai apprécié dans ce tome, c’est de pouvoir  suivre plusieurs personnages différents ; on en découvre même un nouveau à la centième page ! Au départ les histoires semblent toutes séparées, pourtant certains personnages se rencontrent au fur et à mesure de ce premier tome introductif. Et pour ceux qui ne sont pas encore liés, j’ai essayé d’imaginer dans quelles circonstances leurs routes pourraient se croiser.

Je ne me souviens plus si l’on suivait autant de personnages dans l’assassin royal. Il me semble que l’intrigue était beaucoup plus centrée sur le héro.

J’adore l’univers imaginé par Robin Hobb, notamment l’existence du bois sorcier qui apporte une belle dose de magie. En-dehors de tout ce qui est lié à la navigation, on retrouve des intrigues politico-familiales, des coups de poignard dans le dos, des méchants bien méchants.

Bref, l’écriture de Robin Hobb fonctionne toujours aussi bien avec moi, c’est fluide. Et j’ai énormément envie de connaître la suite. Me voici piégée !